Qui a mangé mes buis pendant l’été ?

Après quelques semaines d’absence mes buis sont sur le point dêtre entièrement dévorés.

Les coupables : les chenilles de la pyrale du buis. La robe de cette chenille est un parfait camouflage ; seuls ces gros yeux noirs permettent de la repérer.

Puis, après s’être gavée de feuilles de buis, la chenille se transforme en nymphe quasi immobile suspendue à une branche cachée dans un cocon de soie.

L’adulte sortira bientôt du cocon sous la forme d’un papillon très discret lui aussi avec sa robe grise irisée de bleu. A la nuit tombée, car c’est un papillon de nuit, il volera à la recherche d’un partenaire.

Les œufs seront pondus sur les buis du voisin et l’histoire se répètera...

Pour lutter contre ce fléau, il faut surveiller ses buis et, à la moindre attaque, détruire chenilles et nymphes à la main. D’autres moyens de lutte chimique ou biologique existent.